Le carrelage pour revêtir le sol : avantages et inconvénients

Publié le : 23 février 20225 mins de lecture

Les carreaux sont le plus souvent utilisés dans les salles de bains, les cuisines et les couloirs. Les sols carrelés sont beaucoup moins courants dans les salons. Comment cela fonctionnera-t-il dans le salon ? Quel carrelage choisir et quels sont les points forts et les points faibles de cette solution ?

Avantages de l’installation de carreaux dans le salon

Les carreaux doivent être posés au sol dans de nombreuses pièces, y compris dans le salon, en raison de leur durabilité, de leur grande résistance aux rayures et aux fissures ainsi que de la possibilité de poser des équipements lourds dessus. Une surface recouverte de carreaux ne se déformera pas et ne se détériorera pas, même si elle supporte une lourde unité murale supportant des équipements audio et vidéo pendant des années. Il ne sera pas non plus endommagé lorsque vous redécorerez votre salon ou réarrangerez les meubles.

Dans le cas des sols carrelés, il est facile de garder la pièce propre, et le nettoyage de toute saleté est rapide et simple. C’est particulièrement important dans le salon, qui est la pièce maîtresse de la maison. En outre, le salon est l’une des pièces les plus fréquemment utilisées par les membres du ménage eux-mêmes. Pour nettoyer les carreaux, il suffit d’un chiffon ou d’une serpillière et d’un détergent quelconque.

Quelle couleur de carrelage choisir pour un salon ? Les carreaux sont un produit populaire, ils existent donc en différentes tailles, couleurs et nuances sur ce site spécialisé. Ils sont recouverts de différents motifs. Les carreaux peuvent imiter le bois, le marbre blanc, la pierre naturelle ou le béton brut. Ils influenceront le caractère du salon : élégant, minimaliste, rustique.

Les panneaux de sol populaires ne donnent pas de tels effets en termes d’isolation phonique que les carreaux. Marcher sur un sol carrelé est sans bruit, surtout si l’on marche en chaussettes. Il n’y a aucune crainte d’écho dans un salon plus grand.

Vous pouvez utiliser des carreaux dans toutes les zones « difficiles » : sous la table et les chaises, où les panneaux et le bois s’usent rapidement en raison du déplacement constant des meubles, et autour de la cheminée. Le carrelage extérieur est également recommandé surtout là où les températures changent rapidement et peuvent être élevées. De plus, vous pouvez utiliser un chauffage par le sol sous un sol carrelé.

Carreaux dans le salon : inconvénients

L’utilisation de carreaux dans le salon a ses inconvénients, mais ils sont incomparablement moins nombreux que les avantages. Tout d’abord, un sol carrelé signifie une réduction de la température du sol. La solution à ce problème est d’installer un chauffage en dessous, mais cela génère des coûts supplémentaires : ponctuels et mensuels. Une solution plus simple et moins coûteuse consiste à poser une moquette épaisse dans les zones où le froid est le plus gênant. Malheureusement, couvrir tout le sol nuirait à l’effet élégant que vous vouliez.

Les carreaux classiques au sol créent une distance visuelle et même de la froideur. Il est peu probable qu’ils donnent à l’appartement un aspect chaleureux et accueillant. Des carreaux brillants combinés à des meubles brillants contribueront à l’effet connu de l’image des centres commerciaux. Il vaut la peine de savoir quel carrelage choisir pour un salon.

Quel type de carrelage pour le salon ?

Quelle que soit la taille du salon, les carreaux de grand format y seront parfaits. Ils contribuent à l’agrandissement optique de l’espace et donnent un effet de cohésion. Plus on laisse d’espace entre eux et plus le coulis est fin, plus cet effet sera prononcé.

Les carreaux de grand format existent en différentes formes et couleurs. Les carrés et rectangles à côtés différents doivent être choisis de manière à ce que la découpe des carreaux ne soit pas nécessaire ou se fasse sur la plus petite surface possible. Il est ici crucial d’avoir un conseil choix carrelage sol de grand format. Il est également bon de mesurer le salon de manière à ce que, en cas de nécessité de raccourcir, les dalles aux extrémités du salon soient de longueur égale, et non pas l’une dans la taille originale, et l’autre sensiblement raccourcie.

Pourquoi est-il important de connaitre l’épaisseur de la chape fluide ?
5 facteurs à prendre en compte lors du choix d’un nouveau revêtement de sol pour votre bureau

Plan du site